S’il y a vingt ans, la communication d’un club de foot était restreinte, elle ne l’est plus aujourd’hui. Elle est constante et se traduit notamment sur les réseaux sociaux.

Mais, quelle est la stratégie de base la plus fréquente ?

Etre présent sur tous les réseaux

Facebook n’est pas le seul réseau social qui fonctionne. D’ailleurs, il marque même le pas avec les publics les plus jeunes. Un club comme le PSG est également présent sur Twitter, Instagram, Snapchat, Dugout, Tiktok…

Comme le rappelle le fondateur du site Paris Memorabilia : “Chaque réseau ne s’utilise pas de la même façon. Chez nous, Instagram sert surtout à partager des visuels de nos produits, alors que Facebook fidélise davantage”.

Vous aurez peut-être remarqué dans la liste précédente des réseaux peu connus, et c’est normal ! Un grand club est désormais international.

Multiplier les langues

Paris, Real, Bayern, Manchester United, ces clubs ont désormais une base de supporters présente dans le monde entier. Ils recherchent même à l’étendre pour augmenter leurs revenus.

Cela passe par des tournées en Asie ou en Amérique, mais aussi par la multiplication des langues et des supports de communication sur les réseaux sociaux.

Peu de français utilisent TikTok, mais ce n’est pas grave puisque le PSG s’en sert pour toucher un public international.

Fidéliser et vendre

Les clubs veulent développer leur chiffre d’affaires. Les réseaux sociaux sont donc opportuns pour essayer de vendre davantage. Cela peut être la promotion de la billetterie pour un prochain match, ou la présentation de nouveaux maillots, d’une écharpe collector…

Mais, les réseaux servent aussi à fidéliser les supporters. Un supporter qui suit son club sur Facebook et interagit constamment sur ses publications aura moins de périodes où il délaisse le football.

La fidélisation peut être facilitée par des jeux concours comme de poster une photo de soi avec son maillot favori, dans des lieux insolites, etc.

Attirer les jeunes sans oublier le public plus mature

Ceux qui pensent que les jeunes constituent la majeure partie des abonnés sur les réseaux sociaux ont tout faux. D’ailleurs, si vous allez sur les pages et groupes des principaux clubs français, vous verrez que les personnes qui aiment ou commentent le plus les communications sont généralement dans la trentaine ou au-dessus.

Par conséquent, les clubs doivent toujours faire leur travail pour séduire les jeunes et gagner ainsi de nouveaux supporters. Mais, dans le même temps, ils doivent garder leur public plus mature.

La bonne combinaison peut alors être d’alterner les posts pour les jeunes et ceux pour les anciens. Pour les jeunes, une sélection des plus beaux buts de la saison, des publications où il faut “tagguer” des amis ou une interview de la star actuelle, font magnifiquement le travail.

Pour les supporters plus âgés, il faut mixer entre les infos sur la formation actuelle et la nostalgie avec des images du passé. A Marseille, une vidéo de la victoire en Ligue des Champions suscite toujours beaucoup de réactions. À Paris, les images de la C2, un florilège des actions de Raï ou des dribbles de Ronaldinho feront le bonheur de ceux qui ont connu cette belle époque.

Voici un exemple de vidéo postée par la page du PSG sur Youtube :

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here