Sommaire de la Page

WordPress est un logiciel très simple à utiliser, mais son installation en local n’est pas aisée. Installer ce programme en local signifie que vous allez le télécharger sur votre ordinateur. Quelles sont donc les étapes d’installation de wordpress en local avec WAMP ?

Qu’avez-vous besoin pour installer wordpress en local ?

Pour pouvoir installer wordpress en local sur votre ordinateur, il vous faut dans un premier temps disposer d’éléments comme :

  • un serveur Web (WAMP),
  • un navigateur pour vous permettre d’ouvrir votre site en local,
  • un CMS open source wordpress à télécharger et que vous trouverez sur le site officiel du logiciel.

Ces applications sont indispensables pour la bonne installation du logiciel sur votre ordinateur.

Commencez par télécharger et installer WAMP

WampServer (WAMP) est une plateforme de développement web. C’est un environnement qui va vous permettre de faire fonctionner localement wordpress. WAMP rassemble différents serveurs comme PHPMySQL et Apache.

Pour télécharger WAMP, vous devez vous rendre sur le site officiel de l’application. Une fois sur le site, vous pourrez lancer votre téléchargement.

Quelle version de Wampserver dois-je choisir 32 ou 64 bits ?

Pour télécharger et installez WAMP, vous devez prendre en compte certains paramètres. Ainsi, vous devez vérifier la version du système (32 ou 64 bits) de votre ordinateur.

Pour obtenir cette information, il vous suffit de taper “info système” en recherche sur votre ordinateur. Une fois que vous aurez cette information, vous téléchargerez le WAMP qui est le plus adapté à ce système.

Une fois le fichier téléchargé, cliquez puis procédez à l’installation de Wampserver

Une fois WAMP télécharger, veillez à l’installer depuis le disque principal de votre ordinateur afin d’avoir les accès administrateurs. WampServer est une bonne solution pour utiliser wordpress en local mais elle n’est disponible que sous Windows. Tous ceux qui n’ont pas le système d’exploitation Windows ne peuvent pas l’utiliser.

De plus, il est important de notifier que si vous avez déjà un WAMP sur votre ordinateur, il n’est pas nécessaire de télécharger une nouvelle version pour l’installer. En ce sens que cela entraînerait une perte de vos données existantes.

Téléchargez maintenant WordPress sur…

Suite au téléchargement et à l’installation de wamp, vous pouvez télécharger votre logiciel wordpress sur le site officiel de l’application. Vous pourrez obtenir l’URL en procédant à une recherche thématique depuis votre moteur de recherche.

Une fois téléchargé, dézippez l’archive et déplacez le dossier wordpress dans le répertoire www.

WordPress est téléchargé sous la forme d’une archive zippée. Vous devez donc dézipper cette dernière et déplacer le dossier wordpress dans le répertoire www. Pour trouver ce répertoire, il vous faut aller dans le dossier wamp > www.

Une fois le dossier wordpress déplacé, renommez-le par le nom de votre site, en écrivant le tout en minuscule.

Lancer WAMP en cliquant sur l’icône de Wampserver et puis démarrer les trois services

Pour lancer WAMP, vous devez aller regarder dans la barre des tâches. Si l’icône a la couleur verte, cela veut dire que c’est le serveur Apache qui est activé. Si elle est orange, cela veut dire que deux serveurs ont été lancés. Par contre, si elle est rouge, cela veut dire que wamp n’a pas du tout été lancé.

Vous devez cliquer sur l’icône de wamp (couleur verte) et ensuite démarrer les trois services.

Rendez-vous ensuite sur localhost

Lorsque WAMP est lancé, cliquez sur localhost ou écrivez son adresse https ://localhost dans votre navigateur. Si wamp ne se lance pas comme prévu, n’hésitez pas à le redémarrer lui ou l’ordinateur si le problème persiste.

L’adresse localhost vous envoi alors vers phpmyadmin

Après avoir cliqué sur localhost, vous avez une page qui affiche la configuration de vos serveurs. En bas, vous trouverez des listes dont l’une se nomme “vos projets“. Dans cette liste, vous verrez le nom de votre site web.

Il y a une autre liste “outils“, dans laquelle vous trouverez un lien vers “phpMyAdmin” qui est le logiciel qui gère vos bases de données. Il est important de mentionner que chaque site a une base de données qui lui est propre.

Cliquez sur phpmyadmin pour créer votre base de données

Lorsque vous cliquez sur phpMyAdmin, vous êtes redirigé sur une page qui va vous demander de vous connecter. Elle se nomme “Bienvenue dans phpMyAdmin“.

Etant en mode local, le nom d’utilisateur que vous devrez fournir est “root” et vous n’avez pas besoin d’entrer un mot de passe. Ensuite, cliquez sur exécuter pour créer votre base de données.

Au cœur de Phpmyadmin, accédez à « bases de données » pour en créer une nouvelle

Phpmyadmin est l’endroit où seront stockées toutes vos bases de données. À travers son tableau de bord, la base de données créée contiendra toutes les informations concernant votre site ainsi que sa structure.

Prenons l’exemple d’une base de données nommée WordPress. Son interclassement est l’utf8_general_ci. L’utilité d’un interclassement est le codage des caractères. L’utf8_general_ci est un format international et donc plus approprié pour un site.

Retournez sur localhost et cliquez sur le projet WordPress pour configurer le site

Revenez ensuite sur la page localhost. Vous allez cliquer sur le projet WordPress et vous accéderez à une page qui va vous permettre de configurer votre site.

Vous allez créer une page de configuration.. Cliquez sur « C’est parti ! »

WordPress vous demandera des informations que vous allez devoir remplir pour la configuration de votre site. Une fois les informations renseignées, cliquez sur “C’est parti“.

Remplissez les champs demandés et indiquez les informations demandées

Les informations que vous devez remplir sur la page de configuration se présentent comme suit :

  • Identifiant : l’identifiant en local c’est root
  • Mot de passe : (vide)
  • Adresse de la base de données : localhost
  • Préfixe des tables : par défaut c’est wp mais vous pouvez le changer si vous le voulez.

Gardez toutefois à l’esprit que si vous faites passer le site en ligne, il est plus judicieux de changer le préfixe des tables.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « lancer l’installation »

L’étape de la configuration terminée, vous pouvez finaliser la première partie de votre installation en cliquant sur “lancer l’installation“.

Finalisez l’installation de WordPress en choisissant le nom de votre site, l’identifiant ainsi que le mot de passe

Pour finir l’installation, vous devez entrer le nom de votre site, puis vous créer un identifiant et un mot de passe.

Pour une bonne sécurité, choisissez un mot de passe qui soit plutôt complexe. Ensuite, wordpress vous demandera un email. Mais si vous êtes en mode local, cela n’a pas très grand intérêt.

Ultime étape : connectez-vous en tant qu’administrateur

Pour finir l’installation, wordpress va vous redemander votre identifiant et votre mot de passe. Une fois ces deux informations entrées, l’installation de votre wordpress est terminée.

Lancez votre site qui se trouve à l’adresse suivante : http ://localhost/wordpress

En front office, votre site se trouve sur http ://localhost/wordpress. Par contre, si vous souhaitez accéder à l’administration de votre site (back office), vous devez vous rendre sur http ://localhost/dossierdevotresite/wp-admin.

Faites appel à une agence pour plus de simplicité

Si malgré tout les conseils et étapes qui vont suivre, vous vous sentez dépasser par la tâche à réaliser, vous pouvez toujours faire appel à des professionnels pour la création d’un site web sur WordPress. Ainsi, ils se chargeront de tout mettre en place, installer et même créer la totalité de votre site.

C’est une solution qui peut à la fois être un gain de temps pour vous, mais aussi l’assurance d’un site performant. Le site sera à votre image, mais en plus il sera réfléchi à la fois pour l’utilisateur, mais aussi pour le moteur de recherche.

Attention vous devez tenir compte de deux points avant de télécharger et d’installer WAMP sur votre PC.

  • Il ne faut pas que vous installiez une version plus récente sur ordinateur, si vous avez déjà une version précédente. En effet, cela pourrait effacer toutes les données existantes.
  • Vous n’avez pas besoin de vous procurer les packages Visual studio, car la plupart des PC en sont déjà équipés.

Ce qu’il ne faut pas oublier en créant un site web

Maintenant que vous avez réussi à installer votre WordPress, il y a quelques points qu’il ne faut pas négliger, pour qu’il puisse fonctionner, qu’il attire et face des visites.

Un hébergement pour votre site

Afin que votre site soit visible et accessible à tous, il faut que celui-ci ait un nom de domaine et un hébergement. Car sans ça aucun utilisateur ne pourra aller sur votre site.

Passez au visuel de votre site

L’avantage avec WordPress, c’est que vous n’êtes pas obligé de créer d’A à Z tout votre site et de faire du code pour le personnaliser plus en détail. Vous pouvez simplement vous rendre dans la galerie des Thèmes WordPress.

Vous avez un aperçu des visuels, vous pouvez même les tester et s’il vous plait, il vous suffit de l’installer. Vous trouverez des modèles gratuits et parfois payants, cela va dépendre de ce que vous souhaitez.

Quelles sont les raisons qui poussent à utiliser WordPress ?

Il existe de nombreux constructeurs de sites tels que Joomla, Shopify, Magento, Wix et Weebly, mais pour certains ils sont très spécialisés et WordPress est très apprécié pour de nombreuses raisons.

  • Le logiciel est en open-source et donc gratuit. Parfois vous serez amené à acheter un thème ou quelques plugins s’ils vous sont nécessaires
  • Vous pouvez créer n’importe quel type de site avec WordPress, en passant par le blog, jusqu’à la boutique en ligne, mais aussi des forums, des sites d’adhésions, modules elearning, des répertoires…
  • Vous pouvez insérer plusieurs types de médias images, documents, audio, vidéos. Mais aussi à des formats variés .jpg, .png, .gif, .pdf, .doc, .pptx, .mp3, .m4a, .mp4, .mov, .wmv, .avi .key, .ogg, et .3gp.
  • WordPress aide à un bon SEO
  • Votre site n’est pas figé, vous pouvez l’améliorer au fil du temps, l’adapter sans rien perdre en ajoutant des plugins
  • Si vous rencontrez des difficultés, vous trouverez rapidement une réponse parmi la communauté
  • Vous avez un contrôle total de votre site et vous pouvez le partager avec les personnes souhaitées en les ajoutant tout en adaptant leurs accès.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here